jeudi 7 juin 2012

Unité d'initiative locale : le nouveau BTS Professions immobilières innove


Le nouveau BTS Professions Immobilières (référentiel disponible ici) voit l'apparition d'un cours : l'unité d'initiative locale.

Dans l'ancien référentiel du BTS Professions immobilières, rappelons le encore en vigueur pendant un an pour les élèves qui passeront en 2e année en septembre, l'épreuve orale majeure était constituée par le CPAP : Conduite et Préparation d'Action Professionnelle. Il s'agissait de présenter trois actions professionnelles au minimum, en transaction, gestion immobilière et syndic.

Cette épreuve n'existe plus désormais. Elle est remplacée par l'unité d'initiative locale.

Comme à chaque fois qu'il s'agit de définir un tout nouveau cours, à fortiori lorsque le référentiel est récent, une part d'interprétation est malheureusement de mise. Surtout que le terme "Unité d'initiative locale" peut présenter certaines ambiguïtés.

Cette nouvelle unité dispose d'un volume horaire conséquent, puisqu'il doit représenter 10 % du volume total de la formation.

L'équipe pédagogique du BTS doit définir elle-même un objet au module, valable pour les deux ans de formation.

Le contenu du module doit évidemment respecter la logique du référentiel du BTS Professions immobilières.

Il existe deux possibilités pour définir cette unité d'initiative locale :

- approfondir une ou plusieurs unités du référentiel ;

- développer des compétences spécifiques à l'immobilier et ne figurant pas dans le référentiel.

Il va être ainsi possible de donner une couleur locale à un BTS Professions Immobilières, une dominante en forme d'approfondissement. Une autonomie pédagogique rare !

Les modalités pratiques de mise en oeuvre manquent encore pour l'instant, en particulier la procédure de validation nécessaire par l'inspection d'académie.

6 commentaires:

  1. Quels sont les professeurs concernés par l'unité d'initiative locale ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En premier lieu on a envie de dire que l'enseignant qui avait jusqu'à maintenant en charge le CPAP est bien placé pour reprendre ce cours. N'oublions pas en effet que l'unité d'initiative locale amène à la préparation d'un oral de 40 minutes avec des dossiers proches de ceux que l'on préparait en CPAP.

      Mais tout dépend en fait quelle dominante on souhaite apporter à cette unité. Et dans ce cas il peut être opportun de la confier à l'enseignant en charge du cours de droit, du cours de transaction ou de gestion immobilière. Rien n'empêche non plus de découper l'unité pour la confier à plusieurs intervenants.

      Supprimer
    2. Il semble que l'ensemble des professeurs soit beaucoup plus impliqué dans ce BTS rénové puisque même les professeurs d'éco et d'anglais se mettent à faire de l'immobilier.
      Ce serait plus logique effectivement de découper l'unité pour la confier à plusieurs intervenants. Mais cela dépendra du nombre de dossiers à présenter à l'oral ?

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour
    Auriez vous des compléments d'information pour cette unité...cela reste encore très flou... il est bien question de choisir un thème par exemple la vente en VEFA dans le Nord de la France...quid du contrôle et validation de l'inspection ? le thème devra t'il changer tous les ans ?
    merci pour votre blog!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    J'enseigne l'UIL et me pose 2 questions :
    - le sujet choisi est global pour la classe, mais les dossiers présentés sont personnels et diférent toalement d'un jeune à l'autre ?
    - Le stage de 2 semaines la deuxième année est possible, mais pas obligatoire ?
    Merci, nous avons besoin d'échanger ! Excellente idée ce blog.

    RépondreSupprimer